Samedi matin, trop tôt :

Vu que je suis partie après le boulot pour prendre mon avion le vendredi soir même, décalage horaire oblige j'étais censée arriver à 22h à JFK, sauf qu'il serait 3h du matin à Londres, et contrairement à la dernière fois où j'avais fait de mon mieux pour rester éveillée dans l'avion, là j'ai bien dû dormir 4h, d'un sommeil interrompu, inutile et non réparateur.

C'était cool.

(J'ai aussi regarde Fantastic Beasts and Where To Find Them, JK Rowling tu es la plus grande, et il n'y en a pas deux comme toi pour parler de l'enfance et de ses blessures, tout en saupoudrant ça de petits animaux mignons pour avoir l'air de ne pas y toucher et en même temps proposer une solution)(j'ai aussi regardé Dr Strange, parce que si Bénédicte Cumberbatch faisait une pub pour du dentifrice j'irai me rouler nue dedans, mais à part sa performance et celle de Tilda Swinton c'était juste de jolis images, quoi)(contrairement àTigre et Dragon qui est de jolies images ET de véritables idées derrière)(mais je m'égare, c'est juste parce que dans ces deux films l'Asie est présente et les gens courent sur les plafonds).

C'est avec beaucoup de grâce et sans encombres que j'ai ensuite voyagé jusqu'à Brooklyn où je vais loger jusqu'à samedi prochain. J'ai repris une chambre chez la personne qui m'avait hébergée en octobre dernier et c'est cool, d'arriver dans un endroit qu'on connait.

IMG_20170527_110917_510

Après avoir dormi quasiment trois heures, réveillée toutes les trente minutes (dont à 5h10 par un oiseau fougueux qui ne l'a pas bouclée depuis)(MEURS, POULET MALÉFIQUE !!!) je suis vraiment en pleine forme pour aller faire un tour à la plage (tcha tcha tcha).

Coney Island me voilà !

Samedi après-midi :
Il y aurait un essai à écrire sur la vulgarité naturelle des villes de bord de mer.
C'est dit sans méchanceté aucune, c'est de là que je viens.
Techniquement j'ai grandi en Provence plutôt intérieur des terres, mais avec de la famille dans le Var, j'ai passé des étés le cucul dans le sable à creuser pour trouver des coquillages, et des hivers à rallonge, à me promener le long de bords de mer hostiles et de fêtes foraines désertées.

IMG_20170527_124846_451

Ces tongs qui claquent et ces shorts qui remontent, tous ces tatouages prévisibles dans des endroits qu'on aurait tellement voulu invisibles. 
Aujourd'hui c'était la fête du slip de bain, les gens qui criaient, qui mangeaient des trucs frits, les enfants qui pleurnichaient et l'ennui partout dans les regards.

IMG_20170527_143816_320

Et pourtant.
Pourtant il y a cette dame qui fait sa gym au beau milieu de la promenade. Il y a ce caniche rebelle qui se fait enguirlander parce qu'il ne cesse de quémander un peu de funnel cake. Il y a cette petite fille qui fait la roue et ça me rappelle que moi aussi j'étais une petite fille qui faisait la roue. Il y a ce pêcheur habillé comme un chanteur de rap qui discute avec ce pêcheur habillé comme un chanteur de reggae. Il y a ce chien qui est allé sniffer la culotte d'une dame inconnue, et son maître qui est venu le récupérer en ne sachant plus où se mettre. Il y a ce tout petit petit garçon qui a appris à marcher hier et qui compte bien montrer à tout le monde qu'il maîtrise la technique (mais il a aussi pris option gamelles sans faire exprès du coup ça pique un peu).
Alors perso, je nous trouve tous très beau.

IMG_20170527_154316_424